Je rencontre la musique dans mon enfance, d’abord via ma mère. Elle est alto au sein d’une chorale. Mon père, d’origine marocaine, me transmet la passion des percussions et plus largement la notion de rythme.

Je commence par prendre des cours avec lui. Puis ma mère m’inscrit au cours de « piano » vers l’âge de 12 ans. C’est le début d’une passion pour la création.

Je me lasse de jouer les morceaux des « méthodes » et j’ai envie d’un instrument plus contestataire, la guitare électrique.

Je deviens un véritable amateur de musique du monde, électroniques, rock, métal, reggae, funk … Ces styles venant compléter les répertoires de Bob Dylan, Yves Simon, Bobby Lapointe ou autre Claude Nougaro. Je remercie mes parents pour ce qu’ils ont pu me faire découvrir en matière de culture.

L’envie de créer est quelque chose qui me taraude depuis longtemps, je vais régulièrement chez mon pote Simon qui joue de la batterie et du piano, on échange d’instruments, on invente des morceaux, on ne se lasse pas de faire durer une session pendant des heures.

Tout ça m’amène à monter divers groupes dans différents styles musicaux. J’apprends la cohésion, je me rends compte du travail nécessaire au fonctionnement d’un groupe, je prends confiance en moi en jouant sur scène.

Je suis persuadé d’un destin musical. Mon groupe de rap obtient un petit succès dans sa région et me permet de voyager dans la France rencontré d’autres acteurs partageant ma culture.

Je fini par me professionnaliser en allant suivre une formation de Designer Sonore sur Montpellier. Je ressors de ces années de formations avec des compétences reconnues par l’Etat et une équivalence BAC+3.

Finalement, c’est cette même énergie créatrice qui me pousse à regrouper autour de moi mes amis de longue date pour divers projets.

C’est tout naturellement qu’on créera un label musical (PLMP) ainsi qu’une entreprise spécialisée en design sonore (ADAPTIVE SOUND).